Comment faire pour réduire les dépenses engendrées par votre auto.

Après trois décennies d’absence, l’inflation fait son grand retour, et touche l’ensemble des secteurs. Lorsque l’on ne peut la compenser par une hausse de revenus, il faut savoir faire preuve d’adaptation pour réaliser des économies et ainsi conserver son niveau de vie. La voiture est un poste de dépense non négligeable dans le budget des automobilistes. Ces derniers sont aujourd’hui particulièrement impactés par la flambée des prix de l’énergie, et spécialement celui des carburants, ce qui à ainsi fait monter en flèche le cout d’utilisation des véhicules.

Cela fait ainsi peser un poids grandissant sur le budget des particuliers, notamment ceux dont l’usage est incontournable, car ne disposant pas d’alternatives viables, une situation encore très fréquente. Hors carburant, la possession d’une automobile s’accompagne également de dépenses liées à son entretien, les inévitables réparations, ou encore l’assurance auto. Sur tous ces postes de dépenses, il est cependant possible de réaliser de belles économies, découvrez comment dans la suite de cet article. 

Choisir la bonne assurance auto. 

En vous rendant sur particuliers.societegenerale.fr, vous réaliserez vite qu’il est possible de réaliser en moyenne 220 euros d’économies annuelles rien que sur votre assurance auto, de quoi s’accorder quelques loisirs supplémentaires ou mettre de cote pour vos projets. Il est notamment possible de bénéficier de belles réductions en faisant les bons choix et en adoptant certaines bonnes pratiques, qui s’en verront « récompensées par de jolies ristournes sur le montant total des primes. Grand classique, adopter une conduite prudente qui vous évite les accidents vous donnera droit à un bonus, mais d’autres opportunités moins connues existent. 

Par exemple, opter pour un véhicule à faibles émissions de CO2, c’est-à-dire les véhicules électriques et hybrides ainsi que les véhicules émettant moins de 100 gr de CO2/km, permet d’obtenir une réduction de quinze pour cent sur le montant de ses primes d’assurances. Rouler avec parcimonie est aussi source d’économies, et réduire vos déplacements avec votre auto vous rendra ainsi éligible aux 10 % accordées aux petits rouleurs. D’une manière générale, évaluer avec précision vos réels besoins et options afin de ne souscrire qu’à celle dont vous avez vraiment besoin pourra encore influer sur la baisse des primes de votre assurance auto

Adopter l’écoconduite économique : un cercle vertueux comportant de nombreux points positifs. 

Accessible à tous, adopter cette méthode de conduite au quotidien permet de réduire sensiblement la consommation de carburant et de réduire les dépenses qu’il occasionne. Elle offre également réduction de l’usure des pièces, ce qui se traduira, de fait, par des frais d’entretien et de réparation réduits, en somme moins de passage chez le garagiste à la clé. Aujourd’hui enseignée dans les autoécoles à ceux qui passent le permis, il est aussi possible de s’inscrire à un stage afin d’apprendre les subtilités de ce mode de conduite reposant en majorité d’une meilleure anticipation, mais aussi dans la gestion de la vitesse, du passage des rapports, …

En plus de ces avantages, apprendre à maitriser la conduite économique rime aussi avec écologie, et permet par ce biais de contribuer à relever les devis environnementaux. C’est aussi une conduite plus sûre qui vous apportera un surcroit de sécurité sur la route.De plus, en réduisant vos risques de sinistres avec votre carrosse qui se traduira à moyen terme par des économies sur votre assurance auto… Vous l’aurez donc compris, cela vous apportera de nombreux motifs de satisfaction en plus de faire du bien à votre portefeuille. Parfois offerts à leurs employés par les entreprises, un particulier devra débourser en moyenne 150 euros pour une journée de santé d’apprentissage à l’écoconduite, qui été adoptée par tous les professionnels de la route depuis quelques années déjà…